Quel est le mode de chauffage le plus rentable ?


A moins d'être riche comme Crésus, le chauffage est certainement le budget le plus important, après le paiement de votre loyer ou le remboursement de votre prêt immobilier. Découvrez quel est le mode de chauffage le plus économique pour maîtriser vos factures d'énergie sans rogner sur votre confort :


Afin de vous aider à faire le bon choix, découvrez notre top 6 des types de chauffage, du + économique au - économique :


1. Chaudière ou poêle à bois : divisez votre facture par deux

Le chauffage au bois est l’énergie la moins chère du marché. Il permet de diviser la facture par deux avec en plus, un investissement abordable. Bûches, granulés ou bois recompacté, l’approvisionnement dépend des régions, il faudra donc vérifier les fournisseurs qui se trouvent près de chez vous avant d’opter pour cette solution. Pensez aussi à mettre en place un lieu de stockage pour les combustibles.

Pour l’installation d’un poêle à granulés comptez entre 1.000 euros et 4.000 euros. Concernant la chaudière, l’espace au sol est très important. Leur prix s’élève à environ 18.000 euros, mais c’est une solution à la fois écologique et économique.


2. Pompe à chaleur : faites jusqu'à 60 % d'économie

La pompe à chaleur fonctionne en captant la chaleur de l’air extérieur pour la transmettre au circuit de chauffage afin de chauffer l’eau des radiateurs. C’est une solution performante qui permet de faire environ 60% d’économies.

L’investissement est assez important, entre 8.000 euros et 12.000 euros. Si vous optez pour une pompe à chaleur géothermique, qui viendra pomper la chaleur du sol via un réseau de captage ou de forage, il vous en coûtera environ 25.000 euros.


3. Chaudière gaz à condensation : l'installation la moins chère

Pour ce chauffage au gaz, il suffit d’être raccordé au gaz de ville. Cette énergie apporte confort et économies sans stockage. Le rapport qualité prix est très bon malgré la hausse annuelle du tarif du gaz. Pour faire encore plus d’économies, pensez à remplacer votre vieille chaudière par une plus moderne et donc plus performante.

L’installation d’une chaudière à gaz à condensation vous coûtera entre 3 000 euros et 7 000 euros.


4. Radiateurs à inertie : pour les logements déjà bien isolés

Le chauffage électrique est l’énergie la plus chère bien que l’investissement faible (entre 1.000 euros et 3.500 euros) et l’utilisation simple soient attractifs au début. Pourtant, sur le long terme, cette solution est beaucoup moins intéressante. En effet, les chauffages électriques sont particulièrement énergivores et ne conviennent pas à de grands espaces ou des habitations mal isolées. Seuls les radiateurs à inertie parviennent à tirer leur épingle du jeu.


5. Chaudière fioul à condensation : pour les maisons non raccordées au gaz

Si votre habitation n’est pas raccordée au gaz, le fioul est la solution adaptée. Il est aussi idéal pour les grands espaces car sa diffusion est rapide et homogène. Cependant étant donné que le coût du fioul est lié au prix du pétrole, les tarifs sont très variables. Pensez à remplir vos cuves hors saison !


6. Energie solaire : rentable sur le long terme, pour votre budget et l'environnement

L’énergie solaire est une solution économique et très écologique. En effet, les économies réalisées représentent 10% à 50%, et ce quel que soit l’endroit où vous habitez. Cependant, l’installation d’un système de chauffage solaire représente, au début, un investissement important, entre 4.500 euros et 25.000 euros. C'est pourquoi, nous retrouvons le chauffage solaire en bas de ce top des chauffages les plus économiques : il est rentable uniquement sur le long-terme. A noter que l’Etat encourage par des aides financières l’installation de panneaux solaires. Il faut compter environ une dizaine d'années pour obtenir un retour sur investissement.

35 vues

© 2019

 ABM MAITRISE D'OEUVRE