Quels sont les différents types de charpente ?

Au regard des nombreux rôles que joue une charpente dans la solidité et l’esthétique d’une maison, il est tout à fait légitime que vous cherchiez à connaître les différents choix qui s’offrent à vous. Retenez que la classification des charpentes se fait d’une part en fonction du matériau et d’autre part en fonction de la configuration. Maîtriser les implications du choix de l’un ou de l’autre est important avant toute pose de charpente.


Types de charpente : quel modèle choisir ?

Les deux premiers sont les plus courants : il s’agit de la charpente traditionnelle et de la charpente à fermettes (également appelée charpente industrielle). La troisième est beaucoup plus rare : c’est la charpente en lamellé-collé.

  1. La charpente à fermettes : C’est la moins coûteuse des charpentes, parce que ses éléments sont assemblés en usine. Résistante à une forte pression, elle peut à la fois soutenir le toit et le plafond de plâtre de la maison. C’est également une charpente qui facilité l’isolation des combles et de la toiture. Son inconvénient principal est de ne pas permettre l’aménagement des combles car elle ne libère pas suffisamment d’espace pour les rendre habitables. On la privilégie donc si les combles sont trop réduits, ou si l’on souhaite garder des combles perdus.

  2. La charpente traditionnelle : C’est le type de charpente idéal pour l’aménagement des combles, puisque sa forme permet au contraire l’aménagement de plus grands espaces. En revanche, elle est beaucoup plus coûteuse que la charpente à fermettes. Par ailleurs, il faut savoir que l’isolation de combles aménageables coûte également plus cher que l’isolation de combles perdus.

  3. La charpente en lamellé-collé : On la réserve pour les constructions vastes, les toits ronds, les projets architecturaux complexes. Elle se compose de bois en lamellé collé, éventuellement adjoints d’éléments métalliques ou en bois massifs. Ce type de charpente est peu utilisé dans la construction traditionnelle.


Types de charpente : pour quel matériau opter ?

Outre les modèles de charpente, il vous faudra sélectionner le matériau qui composera votre charpente. Si le bois est le plus souvent plébiscité pour ses qualités isolantes, sa résistance, sa chaleur, il existe deux autres matériaux qui méritent d’être considérés :

  1. Le béton : Moins coûteux, plus isolant et résistant, le béton n’est de plus pas soumis aux affections courantes qui touchent le bois (insectes, champignons, etc.). Il est également plus léger et facile à manipuler.

  2. La charpente métallique : Beaucoup plus légère et pas forcément plus coûteuse que le bois, la charpente métallique est fréquemment utilisée dans des pays comme le Canada. Elle est extrêmement solide, résiste à l’humidité, et aux insectes !

Ces deux matériaux ne sont pas très courants en France et ne sont que très rarement proposés.



© 2019

 ABM MAITRISE D'OEUVRE